Plombières-les-Bains

Plombières-les-Bains 11 juillet 1901

Ma Chère Marguerite

Je viens te donner de mes nouvelles qui sont très bonnes, je fais mon traitement qui ne me fatigue pas du tout à six heures tout est fini et le reste de la journée à se promener il y a de l'ombrage et un si bon air c'est ravissant idéal au possible, il y tout plein de beau monde d'ailleurs j'en suis et que de si jolies toilettes, j'ai naturellement un abonnement au Casino et malgré que tu me dis toujours que je suis trop vieux je t'assure je ne fais pas trop mauvaise figure j'aurais plutôt un succès ! je voudrais que tu puisse venir une autre fois à Plombières réellement le pays est le plus beau, il y a tellement de monde que beaucoup de personnes sont forcées de faire demi tour

J'tembrasse bien ainsi que tes parents

Ton oncle affectionné A. Drouant

 

powered by Weonea template by themocracy